© Joël Brisse, La barque, 2019 © Adagp, Paris, 2021

Joël Brisse 

Visage/Paysage 

Introduction

"L’élément commun entre mes films et mes tableaux c’est le conte, un univers clos qui, transformé par mon inquiétude, ne paraît pas sortir directement du réel."

De février à mai 2021, le centre d’art présente l’exposition Visage-Paysage

 

De ces grands formats, réalisés par Joël Brisse entre 2012 et 2020, il se dégage une singulière étrangeté, le trouble d’une présence – humaine animale, architecturale ou végétale – la force évocatrice des couleurs, un dessin sensuel et affirmé. Que regardent ces femmes et ces hommes ? Explorent-ils leur paysage intérieur ou sont-ils ouverts aux visages et au monde qui les entourent ?

Le peintre est également cinéaste : deux de ses films seront projetés.

 

Que les acteurs dialoguent (Jouir, Tuer, Rêver, Mentir, Bouger) ou qu'ils s’adressent à nous (Suite Parlée, c’est l’intimité qui est en jeu.  Ces courts récits crus, étonnants, ou poignants inspirés de situations réelles éveillent images et émotions cachées.